ÉCARTÉE

Site officiel film Écartée / Acteurs

Whitney Lafleur (Jessie)

 

Autodidacte, cette artiste abitibienne fait de la performance « live ». Le passé du personnage de Jessie ressemble à celui de Whitney. Elle a puisé sans difficulté dans ses souvenirs pour étoffer son personnage. Ouverte d’esprit, féministe, flyée, intègre, lorsqu’elle s’empare d’une scène, son message y est forcément engagé. Elle s’exprime avec son corps. Whitney est une personne de cœur qui fait tout avec ses tripes. En 2013, elle a représenté le Canada au Festival INTERAKJE en Pologne, où elle a fait des performances autour du thème des genres, celui de la sexualité, du socialisme et du pouvoir. Sa personnalité et son charisme percent l’objectif de la caméra.

 

Portrait de Whitney Lafleur

©Yan Chevalier

Marjolaine Beauchamp (Anick)

 

Marjolaine est une artiste. Une femme de mots et de maux qui a puisé dans ses expériences pour vivre de l’empathie sincère pour les personnages de Jessie et Scott. « Autodidacte, elle a commencé son parcours au sein de la Ligue de Slam de l’Outaouais pour remporter le titre de championne du Québec en 2009 et vice-championne mondiale en 2010. Ses textes et ses poèmes ont été diffusés et performés à la Première Chaîne de Radio-Canada, dans le cadre du projet PIB de l’ONF, au Festival Voix d’Amérique et en première partie du spectacle de Richard Desjardins. Entre autres. » – Biographie tirée de son livre AUX PLEXUS, Les Éditions de l’Écrou.

 

Portrait de Marjolaine Beauchamp

©Jérôme Guibord

Ronald Cyr (Scott)

 

Ex-prisonnier, toxicomane et alcoolique abstinent depuis 13 ans, Ronald a passé près de la moitié de sa vie en prison pour vols à main armée. C’était pour lui sa première expérience devant une caméra et il a trouvé ça difficile. Lors des entrevues, il parle réellement de lui et de sa vie. Ronald est un homme fier de sa nouvelle vie dans la société et pour lui, participer à un film ça prenait un sens encore plus grand à ses yeux. Il s’est investi sérieusement dans le projet et sa générosité a été sans égal.

 

Portrait de Ronald Cyr

©Arsenio Coroa

 Coop Vidéo de Montréal 2016